Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 octobre 2007 7 28 /10 /octobre /2007 04:25
En voyant cette photo, vous me direz : un malinois, ça ?

Alors je m'explique : il y a effectivement un malinois, mais à l'arrière-plan, dans sa niche, qui regarde la scène, comme vous.

Le chien adulte à l'avant-plan est une femelle de B.A. (berger allemand) et n'est pas la mère du petit. Mais elle s'en occupe mieux que sa mère.

La mère du petit est une american staff (mais tout ce qu'il y a de plus gentil) et son père est un B.M. (berger malinois), mais pas celui que vous voyez dans sa niche.

Vous me suivez ? Bravo !

Alors je résume. Sur la photo il y a :
  • un berger malinois et demi ;
  • un berger allemand ;
  • et un demi american staff.
Je vous remercie de votre attention.

16-10-07-1132.jpg
Partager cet article
Repost0
27 octobre 2007 6 27 /10 /octobre /2007 03:03
Lors d'une promenade matinale  durant un jour de repos hebdomadaire, j'ai été charmé par ce petit coin, pourtant "ordinaire", pas du tout spectaculaire, au détour d'une petite route de campagne. Même le nom est pittoresque : Bois-Jadé. Ah, si j'étais peintre ...

Aujourd'hui, c'est samedi ; demain dimanche. Je vous souhaite une agréable promenade, seul ou en famille, où que vous soyez. Profitez-en bien !




Partager cet article
Repost0
26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 03:33
    C'était hier la solennité de la dédicace des églises dont on ignore la date de consécration. Bien que de construction récente (années '30), c'est le cas de l'église du Vert-Pré. Je n'en reviens pas d'ailleurs. 

    D'accord, si l'église datait du 4° ou même du 18° siècle. Mais pour une église du 20° siècle, ne pas connaître la date de la consécration, c'est comme une personne de trente ans qui ne connaît pas sa date de naissance.

    Il y en a bien qui ne connaissent pas leur date de baptême, me direz-vous. Oui, mais dans le cas d'une église, c'est une amnésie collective, et donc beaucoup plus inquiétante qu'une perte de mémoire individuelle.

    Quelqu'un m'a tout de même donné une coupure de journal datant de 1994 qui rapporte l'histoire de la construction de l'église. De cela quelques uns se souviennent encore. Mais la consécration d'une église, ça c'est l'oeuvre de Dieu, et de cela il n'y plus aucune trace historique ... même pas à l'archevêché.

    Je vous renvoie à mon blog "Homélies à temps et à contretemps" pour mon homélie de la solennité de la dédicace de l'année dernière et pour le texte de l'article du journal sus-mentionné (voir liens en-dessous de la photo de l'église).

    Et voici l'église telle qu'on peut la voir aujourd'hui, avec un toît percé (tout comme celui du presbytère !), et toujours pas l'ombre d'une salle paroissiale. Où donc est passé la foi "constructive" ?


Partager cet article
Repost0
21 octobre 2007 7 21 /10 /octobre /2007 17:36
Vous souvenez-vous de ce cantique : "Je m'avancerai jusqu'à l'autel de Dieu, la joie de ma jeunesse" ?

C'était un des premiers cantiques que l'on chantait après la réforme liturgique de Vatican II.

Les paroles sont empruntées au Psaume 42, 4 :

J'avancerai jusqu'à l'autel de Dieu,
vers Dieu qui est toute ma joie ; *
je te rendrai grâce avec ma harpe,
Dieu, mon Dieu !


DSCF0231.JPG


DSCF0249.JPG
Partager cet article
Repost0
19 octobre 2007 5 19 /10 /octobre /2007 00:30
Avance au large et jetez les filets pour prendre du poisson (Lc 5, 4).

La fête de saint Luc, en plein milieu de la Semaine mondiale de la prière pour la mission est pour nous l'occasion de nous interroger sur la dimension missionnaire de notre vie chrétienne.

La parole du Christ, rélayée pourtant avec force par Jean Paul II au début de ce troisième millénaire, reste souvent lettre morte, et nos barques restent tranquillement amarrées au bord. Elles sont vides !

Dans l'Évangile de cette fête, Jésus dit encore :


La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers pour sa moisson (Lc 10, 2).
Et pourquoi pas toi ?



16-10-07-0649.jpg
Partager cet article
Repost0
18 octobre 2007 4 18 /10 /octobre /2007 06:02
Je vous ai déjà montré PRESQU'ÎLE DE LA CARAVELLE, vue depuis le Vert-Pré, donc côté sud. C'était au coucher du soleil.

La voici côté nord, avec la Baie de La Trinité, au lever du soleil, depuis la plage de Cosmy.

Or toi aussi, petit enfant,
tu seras appelé prophète du Très-Haut ;
car tu marcheras devant le Seigneur, pour lui préparer les voies,
pour donner à son peuple la connaissance de ses péchés ;
grâce aux sentiments de miséricorde de notre Dieu,
dans lesquels nous a visités l'Astre d'en haut,
pour illuminer ceux qui demeurent dans les ténèbres et l'ombre de la mort,
afin de guider nos pas
dans le chemin de la paix.

(Lc 1, 76-79)



16-10-07-0634.jpg
Partager cet article
Repost0
17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 02:14
Depuis peu je sais où j'habite. Non, je n'étais pas amnésique. C'est que la rue qui mène à l'église et au presbytère n'avait pas de nom. C'est tout récemment que j'ai remarqué cette signalisation. Elle ne manque pas d'allure, il faut le dire, avec les armes de la ville et un fond qui semble reproduire en même temps les nuages du ciel et les fonds marins.

Le nom de l'impasse honore, je suppose, les généreux donateurs du terrain sur lequel ont été construits l'église et le presbytère. Qu'ils reposent en paix.


13-10-07-0755.jpg

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2007 2 16 /10 /octobre /2007 00:55

Après les deux ondes successives qui ont balayé la Martinique durant la semaine dernière, notre île était bien lavée, en tout cas, la nature. Ce qui fait que l'horizon était bien dégagé et que l'on pouvait apercevoir depuis le Vert-Pré même la Montagne Pelée !

13-10-07-0711.jpg

La montagne Pelée, volcan de l'île de la Martinique, doit son nom à l'aspect désolé de ses flancs couverts de cendres suite à une éruption qui eut lieu peu de temps avant l'arrivée des premiers colons vers 1635.

Dominant le nord de l'île de sa masse imposante qui culmine à 1.397 mètres, elle fait partie des neuf volcans actifs de l'arc des petites Antilles.

Petit détail : l'église et les presbytère du Vert-Pré se trouvent sur un volcan qu'on dit éteint, mais qui sait si un jour il ne va pas se réveiller ? On dit qu'il faut se méfier de l'eau qui dort. et les volcans alors ?

En tout cas, si un jour vous constatez que, sans vous avertir, je ne publie plus de nouvelles photos, renseignez-vous pour savoir si mon petit-volcan-qui-dort ne s'est pas subitement réveillé....


13-10-07-0722.jpg

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 03:42
Ce dimanche matin, grand branle-bas de combat : c'est la  messe de rentrée des cinq années de catéchèse.

Avec  50 à 60 enfants par année, plus leurs parents, et, bien sûr, les catéhcistes, ça fait du beau monde.

Enfin, ça devrait. Car si c'était le cas, notre église, qui compte 800 places assises, aurait dû être trop petite. Ca nous rappelle un certain passage de l'évangile, non ?

Un lépreux sur dix est revenu sur ses pas pour rendre grloire à Dieu : 10%. Au Vert-Pré, on est dans la moyenne ... malheureusement.

Mais l'infidélité des uns est compensée par la fidélité des autres. Pourvu que Jésus soit consolé ...


14-10-07-0759.jpg
La procession d'entrée avec un enfant pour chaque quartier représenté



14-10-07-0800.jpg
Procession d'entrée (suite) : c'est très fruité au Vert-Pré...



14-10-07-0808.jpg
Un enfant de chaque quartier avance vers l'autel, l'un après l'autre pendant que l'assemblée chante : "Béni soit Dieu maintenant et toujours !"



14-10-07-0950.jpg
La sortie de la messe

Vous pouvez lire les textes de la liturgie du jour en surfant vers :

28° DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE C

Vous pouvez lire mon homélie en cliquant sur :

LE SERVICE DES SERVICES DANS L'ACTION DE GRÂCE ET LA FIDÉLITÉ

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 05:44
Le papayer (Carica papaya L.) est un arbre fruitier à feuillage persistant des régions tropicales humides et sous-humides, de la famille des Caricacées cultivé pour son fruit la papaye. Il est originaire du sud du Mexique. Le papayer peut être mâle ou femelle, mais aussi hermaphrodite. Les femelles et les hermaphrodites (en moindre quantité pour ces derniers) portent des fruits; elles nécessitent cependant une pollinisation pour porter des fruits. (Source: Wikipedia)



13-10-07-0706.jpg

J'en ai planté deux dans mon jardin. J'espère que ce sont pas deux mâles. Je vous tiendrai au courant. Suite au prochain numéro.

 
Partager cet article
Repost0